L’atelier de Marianne Nolard est petit, modeste, mais que de choses s’y trouvent ! En cette période de fêtes, l’artiste l’a décoré comme elle le fait chaque année, de lumières projetées, de petits papiers, de sons, de mots récités.

Pour y entrer il suffit de se laisser aller. Pénétrer dans cette toute petite galerie, c’est s’intégrer à un univers où les sens sont sollicités de part et d’autre. Des petits papillons de papier voltigent dans la lumière des bougies. Ces petits papiers livrent un secret à qui sait les attraper. On saisit une petite pensée « Mes bras t’attendent pour te faire connaître le monde. La bande sonore est la touche finale d’une atmosphère féérique. Des textes de Marianne Nolard, récités et mis en musique, défilent.

La petite maison de coin est un musée en soi. C’est une rétrospective des œuvres d’une artiste qui n’a vécu jusqu’à présent que pour créer. Au cours de la visite, l’artiste montre ses petits dessins animés créés par ordinateur. Partez à la découverte d’un petit univers étonnant.

Sarah Studer, Nord Eclair, 2001