Communiqué de presse :

L’idée est née lors d’un cours d’Animation Socioculturelle donné aux étudiants de HELHO. La mission de ces derniers était de mettre sur pied un évènement culturel par petits groupes.

Nous avons donc pris contact avec l’artiste Marianne Nolard qui semblait enthousiaste à l’idée de collaborer avec nous. Dans l’univers de ses nombreuses œuvres, malgré le fait qu’elles soient toutes différentes par leur aspect, par leur présentation, une certaine continuité qui fait de l’ensemble des créations de Marianne Nolard, un « cratère-vie », un monde où tout peut être rêvé, où tout peut se réaliser et surtout, où tout se vit. Car l’œuvre de Marianne Nolard n’est pas seulement illusion. Elle est également sensation, tristesse, joie, violence, douceur et surtout, elle est vie. Tout simplement parce que « La vie est la seule aventure acceptable ».

Peinture sur toile, dessin animé, infographie, vidéo, poésie, photos, pièces de théâtre, etc. Notre désir le plus profond était et reste de pouvoir faire part de cette mine de découverte et d’étonnement au travers d’une exposition « Mariannesque » qui présenterait l’essentiel de l’œuvre de l’artiste dans une ambiance agréable, où musique, textes, objets, senteurs et sensations seraient en harmonie.

Dans La Dernière Heure (lien vers l’article)

Découverte et étonnement.

Marianne Nolard est réellement ancrée dans les nouvelles techniques graphiques virtuelles les plus pointues.

Elle est constamment à la recherche de nouvelles technologies lui permettant d’assouvir son appétit créatif.

G.Dv.

2001 Le Courrier de l’Escaut – Exposition école du Château Tournai.

Du Petit Rien au tout grand.

Marianne Nolard est une femme discrète, qui vit en marge des autres artistes. Marginale cette jeune grand-mère !  Comme « le Petit Rien » Marianne Nolard va son chemin solitaire.

Françoise Lison

2001 Le Nord Eclair – Exposition école du Château.

Une initiative intéressante d’étudiants en communication.

Des jeunes gens de la Haute Ecole Libre du Hainaut Occidental découvrent le monde de la création artistique. Quant à l’artiste invitée, il s’agit de Marianne Nolard, bien connue par les habitants du vieux quartier de la place St. Pierre. C’est donc l’occasion de découvrir un personnage attachant, qui fait de son art l’expression d’une rêverie sans fin. A présent, elle s’intéresse également à l’infographie, créant de curieux personnage.

B. Lestarquit

2001 Le journal « A.Z. »

Marianne Nolard, l’éclectisme fait femme.

Mais Marianne Nolard ne s’est pas contentée d’exposer ses œuvres, elle a voulu créer des animations au sein de l’établissement et faire partager aux petits comme aux grands, sa technique et toute sa créativité.

Dans l’espace qui a été réservé à l’exposition, les divers supports se bousculent ; toile, photos numérique, informatiques, infographie, petits films d’animation, plaque d’offset…

Un petit extrait d’une de ses poésies en guise de conclusion : « Je voudrais faire découvrir aux enfants un monde ou la force et le merveilleux se côtoieraient avec des jeux « plus » et des jeux « non » et des batailles « moins ».

Edgard Déplechin