Plus que jamais, aujourd’hui, elle persiste dans sa rechercher humaine et artistique. Elle nous dévoile sans l’imposer la force de l’imaginaire.

Pour l’artiste, la technique n’st qu’une fin, car c’est le sens de la réflexion et de l’émotion qui prime et interpelle. On y retrouve toute la complexité et la dualité de l’humain, ses désirs, ses peurs, ses rêves et ses angoisses.

Grâce à la globalisation de l’information, la médiatrice métaphysique, pointe avec justesse les mouvances de notre temps, sans que l’influence du goût du jour, n’ait d’emprise sur ses actes.

source: journal La Meuse, 2001.