« Chers Petits Falots » une nouvelle à la manière d’un conte de fée. Cette sorte de lettre ouverte aux falots que nous sommes, est un triple cri d’amour, de révolte et de tendresse, une remise en question totale, une libération sans condition de chacun et de chacune d’entre nous.

Extrait du livre en parlant des femmes : « Elles décidèrent d’être des mères qui feraient de leurs enfants, des hommes d’esprit grand et fort, sensibles aux autres en partant d’eux-mêmes »

Autre extrait : Ils savaient maintenant, jusqu’à la prochaine vague de civilisation, que chaque être possède des valeurs inestimables, qu’ils pouvaient faire des choix.

Alain Valentin