2003 – septembre lien article complet

La musique, communication Universelle : « Cet art est un moyen de communication, une manière d’élevé l’esprit vers la beauté de la rencontre et de l’amitié entre les terriens. (Marianne Nolard)

Quand le Jazz est là, La Nolard y va.

Marianne Nolard l’été dernier à Montreux (Suisse) a assisté au célèbre festival de Jazz. Elle raconte que, depuis toujours, elle est plus attirée par les sons bruts que par les grandes symphonies mais qu’elle a beaucoup aimé « Miles Davis » et la façon fantastique dont il a évolué.

Invitée à Montreux sur place elle se rend compte que son idée de départ n’est pas réalisable. Les musiciens sont trop occupés par le festival. Et puis, aussi, elle est un peu timide. Alors elle s’assied par terre dans le parc Vernex, où se tient une partie du festival off c’est-à-dire entièrement gratuit. Là, elle va se mettre à dessiner, à beaucoup dessiner, cinquante-trois œuvres en tout, en laissant sa main se laisser guider par les rythmes, par les sons. A Roman Susheela Diva, comme à tous les musiciens qui l’ont inspirée, elle a envoyé des e-mails contenant les dessins qu’elle leur a consacrés. « Pour que le festival continue ; dit-elle.

De retour à Tournai, elle a créé un site Internet pour permettre à tout un chacun de partager son expérience montreusinne. Et le Jazz ? Il nous enchante toujours par sa diversité et son évolution, écrit-elle dans son journal de bord : J’y ai également découvert un sens de la communication, sans agression.

François Descy

Le Vlan, relait aussi l’info.

Marianne Expose.

Jusqu’à la fin du mois, Marianne Nolard expose dans son atelier. L’artiste propose un travail sur le Jazz suite à sa visite au festival de Montreux