Ses pattes s’aggripaient contre ce mur invisible , Il y accrochait ses griffes en gémissant. Cherchant l’eau pure….

Il était une fois dans les siècles, des signes que les hommes ne savaient plus lire ….

Il était un fils très riche, qui partit avec le coeur de sa mère. Un jour il rencontra le verbe « Aimer »

Il était une petite fleur bleue tendre délicatement posée sur sa frêle tige….

Crac…boum….crac….boum Que se passe-t-il ? Quel est ce bruit ? ….

Il était une fois une petite fourmi qui lorsque son térritoire fut détruit par les crabes (…)

L’aurore, c’est quand tu te frottes les yeux, grand tout grand pour toute la journée

Ce conte parle aux enfants de leur nécessité réelle des petits d’hommes,  « d’ Etre ».

Une femme et un adolescent remettent en cause la société actuelle.
Extrait du livre :
Ce n’est pas seulement une vue de l’esprit, c’est apprendre le passé et les différences
afin de ne pas refaire les mêmes erreurs …
Les protagonistes ont choisi de vivre leur présent
avec humour et lucidité.
Ils vont prendre conscience que tout le monde dans son évolution suit le rythme
d’une nécessité et que l’on ne prête pas assez d’attention à la sagesse.